Accueil / Notre Compagnie / Informations Société / Histoire / L'histoire de la charrue

L'histoire de la charrue

Une charrue promise à un grand avenir

La charrue de John DeereEn 1837, John Deere était un simple forgeron dont le labeur quotidien consistait à créer des fourches, des fers à cheval et d'autres outils essentiels au travaux agricoles.

 

Puis un jour, une lame de scie cassée lui inspira une idée qui allait faire son chemin... La région de Grand Detour, dans l'Illinois, où il résidait à l'époque, regroupait de nombreux agriculteurs et John Deere n'était pas sans savoir que ces derniers devaient fréquemment interrompre leur travail pour nettoyer la terre qui s'accumulait sur le soc de leurs charrues en fonte. Ce problème pouvait être résolu par l'utilisation de socs en acier parfaitement polis ne retenant pas la terre, et John Deere le savait. L'acier étant rare dans cette région, John Deere façonna un soc à partir de la lame endommagée qu'il avait récupérée.

 

Même si le rendement de cette charrue n'avait rien de comparable avec celui des équipements modernes, il faut savoir qu'à l'époque, cette charrue constituait une grande avancée technologique. Selon Wayne G. Broehl Junior, auteur d'un ouvrage sur l'entreprise John Deere, le matériau utilisé par John Deere n'était pas la seule particularité de ces charrues. Leur forme aussi était différente des charrues utilisées à l'époque. "Il s'agit essentiellement d'un parallélogramme incurvé. John Deere doit avoir longuement réfléchi à la forme et à la courbure du soc, car ce sont ses contours qui déterminaient la façon dont la terre étaient retournée après le passage du coutre."

 

John Deere testait constamment ses produits et les modifiait en fonction des suggestions de ses clients. Ses recherches portèrent leurs fruits : en 1849, son entreprise désormais florissante produisit plus de 2 000 charrues.

Copyright © 2014 Deere & Company.
Tous droits réservés